9 erreurs de communication hémorragiques pour un restaurant

08/07/2017

 

 

1 – Vos Menus du site internet : non à jour 

 

Il ne faut absolument pas sous-estimer la valeur des menus mis à jour.
Vos clients vont plus sur votre site pour aller chercher votre numéro de téléphone ou le plan.

C’est essentiel !

Vos menus doivent être à jour, car ils ne sont pas disponibles (ou peu) sur Facebook ou sur votre Google Business.
Lorsqu’il est indiqué « Carte d’été » alors que l’on est en automne…. cela passe très mal. 

 

La décision finale d’aller dans votre restaurant se fait sur vos menus et sur les photos. 

 

 AlloPowerBank® : Le porte menu rétro éclairé munit de 4 ports USB | Commander ici

 

2 – Mauvais horaires sur Google Business

 

Il est souvent très difficile dans la nébuleuse de Google de retrouver ses accès pour effectuer une mise à jour des horaires. Voire même, on peut simplement oublier de le faire.

Et pourtant, ils figurent au premier plan dans Google lors d’une recherche sous votre nom. C’est un oubli très fréquent.

 

3 – Des photos de mauvaise qualité sur les guides en ligne

 

Les photos sont fondamentales dans la décision finale aussi. Il est complètement nuisible pour vous d’avoir des photos de mauvaise qualité (floues, mal cadrées…). Parfois juste l’une d’entre elle peut freiner la décision de venir chez vous : car elle dégoûte !

 

Ce qui compte surtout :

 

Il faut surtout avoir sur son site, et d’autres guides, des photos qui rehaussent le niveau. Des photos qui gomment les images imprécises. Malheureusement, Il n’est pas possible de contrôler toutes les images de votre restaurant.

 

Pensez-y :

 

L’œil du photographe raconte une histoire visuelle.
L’internaute, après avoir goûté son plat, sort son téléphone pour marquer le moment…

 

 La solution pour réduire ses factures d’électricité professionnelles | Delta Technologie voir +

 

4 – Un site internet incompatible mobile
 

Trop de site internet de restaurant ne sont pas encore compatibles sur mobile. Il devient parfois impossible de se repérer. 

 

5 – Des opinions négatives sur les guides sans réponses 

 

Lorsque que l’on voit une critique négative arriver, il faut la pondérer par une réponse. Aujourd’hui les consommateurs savent qu’un restaurateur peut répondre. S’il n’y a pas de réponse, l’avis aura plus de chance d’être considéré comme fiable. 

 

N’oubliez pas : 

 

Aujourd’hui, les consommateurs savent qu’un restaurateur peut répondre, cela fait partie du jeu. 

 

6 – Pas de réservation en ligne sur votre site 

 

A votre avis :

Comment faire pour réserver discrètement au travail ? Comment faire pour réserver lorsque le restaurant est fermé ?

Il y a tout un tas de situations qui font que la réservation en ligne, même avec un simple mail, est essentielle.

C’est pourquoi : 

 

La réservation en ligne sur son site internet est devenue aussi importante que d’avoir une messagerie téléphonique. 

 

 

 

 

7 – Pas de menu en anglais 

 

Faites un petit test :

Allez au moins sur les forums de voyage aux États-Unis. Vous verrez que la plupart des touristes recherchent un restaurant où ils auront la possibilité de comprendre les menus.

De façon logique :

Rassurer les consommateurs d’autres pays en ayant des menus bien traduits (au moins en anglais) : on ne sait jamais si l’on mange des escargots par erreur… 

 

On attire les touristes bien plus avec des menus qu’ils comprennent. 

 

 Découvrez les systèmes de communication sans fil Allo® spécialement conçus pour le CHR | VOIR +

 

8 – Votre page Facebook sous-alimentée ! 

 

De plus en plus, Facebook est introduit dans la bouche de décision d’un restaurant. Un compte qui montre une activité régulière où le restaurateur montre son savoir-faire et que son restaurant vit est devenu essentiel ! 

 

9 – Votre E-réputation, non suivie

 

Dans une phase de recherche, il y a le moment de la « confirmation« . Le consommateur se demande si « ce restaurant est vraiment pour lui ? » Il va alors scanner la première page Google pour voir s’il y a un « loup » à éviter.

Donc essayez :

Comme lui, de faire le test et de taper le nom du restaurant en étant à la recherche d’éléments confirmant que votre restaurant est convenable.

Cliquez sur tous les liens de la page, et regardez où il peut trouver des éléments qui peuvent rebuter.

 

Vous devez bien gérer votre présence sur les sites de la première page de Google.

 

 Participez aux ateliers "Facebook pour les pros" organisés par ONE UP 1 fois par mois à Mulhouse | S'inscrire

 

10- Votre profil Facebook non utilisé

 

Votre profil Facebook est connecté avec ceux qui vous connaissent. Ce sont les premiers ambassadeurs de votre restaurant, et il est important d’y publier des nouvelles de votre restaurant.

Il est pourtant évident :

D’une part, que vos amis vous apporteront de l’énergie par leurs encouragements.

D’autre part, ils sont souvent heureux de partager pour montrer qu’ils connaissent un bon restaurant.

 

En conclusion

 

Le restaurant n’a pas toute la maîtrise de sa communication, mais il doit faire en sorte d’avoir une présence de qualité maximum.
Nous n’avons abordé que 9 erreurs communes. Rencontrez-nous pour que nous vous aidions à identifier ce qui pourrait coincer, pour que vos clients arrivent plus certainement et plus rapidement.

 

 

 


 

Partager sur Facebook
Partager surTwitter
Please reload

Posts à l'affiche

Comparez et empruntez en toute sérénité avec Chrome Advisor

31/3/2019

1/16
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags